7.6 - METHODE - Différents degrés de précision : PG Notice de gestion



























Des outils et des hommes

Programme Loire Nature : définition d’un protocole et architecture communs pour la rédaction des plans de gestion (architecture des plans et des notices de gestion des sites Loire Nature)




Gouvernance – PG & NG

La gouvernance à mettre en place dans chacun de ces types de document de gestion ne correspond pas aux mêmes efforts de consultation, de communication, etc. Ainsi l’appareil de gouvernance est souvent plus simple dans le cadre d’une notice de gestion (comité technique restreint), que dans celui d’un plan de gestion (selon les ENP peuvent être formés un comité technique, un comité de gestion, un comité consultatif, un comité scientifique…).





PG multi-sites

Il est également possible de coupler l’approche multi-site à celle de réalisation de NG en fonction des contextes.

⇨ Par exemple, dans le cas de petits sites ayant un même besoin de type de gestion relativement simple à mettre en œuvre, il est possible de réaliser une même notice de gestion se déclinant sur chacun de ces sites.

mise à jour: 05/05/2015

 

Objectif : différencier quels sont les niveaux de précision appropriés ou possibles pour un document de gestion en fonction du type d’ENP concerné, de la complexité de son contexte, de sa taille, des moyens disponibles, du temps imparti, du destinataire du document, etc.

La mise en place d’un plan de gestion est un investissement important, souvent coûteux en termes temporel et financier. Ainsi, dans certaines situations, il ne constitue pas l’outil le plus adapté dans sa version complète, notamment en cas d’urgents besoins de gestion et/ou d’aménagements ou pour des sites sans enjeux majeurs de gestion pour lesquels quelques consignes générales de bon sens suffisent (exemple : site d’arrière-plage avec uniquement des enjeux de gestion de flux de fréquentation).

En fonction du type d’espace naturel protégé, de sa complexité en termes d’enjeux, de sa taille, de son contexte, du temps imparti pour réaliser le document de gestion et des moyens y étant alloués, ou encore du destinataire, il est possible d’élaborer un document de gestion de plus ou moins grande « précision ».

ibliographie
Socle commun aux différents types de document de gestion

De façon transversale, quel que soit son « type », le document de gestion suit la même logique d’élaboration décrite au travers de ce guide, et devra tenir compte :

  • des connaissances existantes et de la gestion déjà mise en place sur le site ;
  • de l’insertion du site au sein du réseau d’ENP de tous types ainsi que des zonages d’inventaires ;
  • de l’évolution historique des milieux ;
  • des enjeux prioritaires présents sur site, de la responsabilité du site vis-à-vis d’eux, et de leurs états de conservation, des valeurs patrimoniales associées et de la place dans le réseau d’espaces naturels (fonctionnalité) ;
  • des objectifs à long terme (ou orientations de gestion) et objectifs opérationnels associés.

De moindre ampleur que le « plan de gestion », la notice de gestion peut ainsi apporter des solutions efficaces. Le tableau qui suit apporte une analyse comparative entre ces deux types de documents.

Pistes pouvant aider à la concision

Cartographie

La cartographie est un outil primordial dans la concision et la communication, de par son côté visuel, synthétique et spatialisé. Cela en fait un outil de choix à mobiliser dans tous les types de documents de gestion, en particulier dans l’élaboration de notices de gestion qui doivent faire figurer un maximum d’informations en un minimum de place.

La carte doit être opérationnelle et donc permettre de visualiser rapidement les limites du site, des unités écologiques, et de localiser les éléments remarquables du patrimoine naturel (espèces patrimoniales, formations géologiques remarquables, etc.). En fonction de leur type et de leur complexité, les opérations peuvent également figurer sur cette carte s’il n’y a pas trop d’informations déjà.

Pour les sites ayant également une vocation d’accueil du public, les éléments remarquables du patrimoine culturel, historique et paysager sont également intéressants. Pour ce type d’ENP, il est possible de simplifier encore plus le document de gestion en produisant une carte des secteurs sensibles en fonction des enjeux patrimoniaux ; elle remplacera les cartes présentant de façon distinctes les enjeux.

Tableaux, cartes heuristiques 

Les tableaux synthétiques et cartes heuristiques sont également des outils qui permettent de rassembler de l’information hiérarchisée et de bien la visualiser, en mettant en évidence les relations qui joignent chaque élément.

Aller à l’essentiel – Plans de gestion et notices de gestion

Bien identifier et analyser les besoins pour la réalisation du document de gestion sur le site en fonction :

  1. de la réglementation,
  2. du contexte du site (complexité en fonction du nombre, de la nature des acteurs et de leurs interactions, liens fonctionnels avec ENP à proximité, etc.),
  3. des enjeux et de la responsabilité du site quant à ces enjeux,
  4. des moyens,
  5. des délais.

Après analyse des besoins, soumettre le choix de type de document de gestion (PG/NG) à validation auprès de l’organe de gouvernance décisionnel (comité de gestion ou scientifique, ou d’administration de la structure), et aux services instructeurs référents, voire au CSRPN. Ceci afin d’entériner ce choix, et de prendre en compte l’emboîtement des différentes échelles et ainsi la responsabilité du site à une échelle plus grande dont le gestionnaire n’aurait peut-être pas connaissance.

Elaborer le document de gestion adéquat selon la configuration de l’ENP.

 

Bibliographie

CdL, 2013. Plan de gestion des sites du Conservatoire du Littoral – Révision du document de référence de 2003.

EID, 2009. Plan de gestion des Salins de Frontignan-La-Peyrade, 2009-2013. Plan de gestion simplifié.

CEN Lorraine, 2013. Notice simplifiée de gestion 2013/2019 – Noue de Lettane à Pouilly-sur-Meuse (55) & Létanne (08).

CdL, 2006. PGS 2007-2013, de Cluny à la pointe Nogent – Guadeloupe, commune de Sainte Rose.

Fédération des Conservatoires d’espaces naturels, 2004. Démarche d’harmonisation des plans et notices de gestion des sites du programme Loire nature. Programme Loire nature, mission scientifique, 7 p.

 

Table des matières