8.15 - Une boîte à outil de suivi des zones humides à disposition des gestionnaires : RHOMEO



Expérimenté par :

Conservatoire des Espaces Naturels de Rhône-Alpes

Pour aller plus loin...
http://www.rhomeo-bao.fr/

 

Contact : Delphine Danancher, Animatrice du conseil scientifique des conservatoires de Rhône-Alpes,
delphine.danancher@espaces-naturels.fr

 

Conservatoire des Espaces Naturels de Rhône-Alpes

mise à jour: 13/09/2015


Sujets traités

☑ Evaluation

☐ Protection

☐ Réglementation

☐ Gouvernance

☑ SIG

☑ Bases de données

☐ Animation

☐ Diagnostic

☐ Etat de conservation, hiérarchisation des enjeux

☐ Responsabilité

☑ Gestion

☐ Communication/sensibilisation

☑ Recherche

☐ Milieu marin

 

 

Contexte et historique de la démarche

Cet outil a été développé dans le cadre du programme RhoMéO (Mise en œuvre d'un Observatoire de l'évolution du bon état des zones humides sur le bassin Rhône Méditerranée) qui visait à définir des méthodes de suivis de l'état et des pressions des zones humides valides et opérationnelles pour fournir aux acteurs locaux des outils clefs en main, au travers d'associations entre les conservatoires d'espaces naturels et autres gestionnaires aux chercheurs.

Soutenu par l'Agence de l'Eau RMC et l'Europe via le FEDER Régional, ce programme (2009-2013) s'est organisé autour de 5 thèmes :

  • Définition des protocoles et identification des indicateurs biologiques du bon état des zones humides ;
  • Mise en place des protocoles de suivis sur les zones humides tests ;
  • Test de méthodes d'analyses rapides par interprétation d'images satellite ;
  • Développement d'outils de gestion de l'information et d'analyse des données en lien avec les outils existants ;
  • Retour d'expériences sur les précédentes étapes du travail débouchant sur une proposition d'observatoire des zones humides du bassin Rhône Méditerranée & Corse.

Constats partagés

1. Les politiques publiques mettent au cœur de leurs exigences la nécessité d'évaluation, et notamment concernant les zones humides (DCE, SDAGE, PNZH...),

2. Les méthodologies d'évaluation ne sont pas standardisées et les différentes échelles d'évaluation pas forcément compatibles.

Problématiques/enjeux

Comment répondre à cet objectif de résultat ? Quels protocoles utiliser ? Comment faire pour que ces démarches d'évaluation soient à la fois appropriées par les territoires et adaptées aux rapportages à l'échelle du bassin ou nationale ?

Objectifs

Elaborer une boîte à outil opérationnelle pour les gestionnaires au travers des questions suivantes :

  • Peut-on définir des méthodes valides, de suivis de l'état et des pressions des zones humides opérationnelles, pour fournir aux acteurs locaux des outils clefs en main ?
  • Quels sont les indicateurs (hydrologiques, chimiques, biologiques) les plus appropriés de l'état et des fonctions des zones humides susceptibles d'intégrer un réseau de surveillance à l'échelle du bassin Rhône-Méditerranée ?

Gouvernance

Animation

Le programme Rhoméo a réunit gestionnaires, chercheurs et experts à l’échelle du bassin Rhône-Méditerranée. Au-delà de leur participation au comité de pilotage, ces acteurs se sont retrouvés dans des groupes thématiques (télédétection, hydrologie…), liés aux types de milieux (tourbières, zones littorales…) ou encore se rapportant aux espèces (flore, amphibiens, papillons, odonates…). Ils on ainsi cherché à s’accorder sur une définition commune des protocoles de suivi des zones humides, puis une fois les protocoles réalisés sur le terrain, ces groupes se sont mobilisés afin d’interpréter les résultats. Selon les thématiques et leur possible transversalité, le travail pouvait être mené à l’échelle régionale ou du bassin.

Partenaires du programme

PARTENAIRES PARTENAIRES
  • Agence de l'eau
  • MEDDTL
  • FEDER PACA
  • FEDER RA
  • CEN RA
  • Avenir
  • Asters
  • Conservatoire du Patrimoine naturel de la Savoie
  • RN Ile de la platière
  • UMR CNRS 5023
  • CBN Alpin
  • Communauté de Communes Val de Drôme
  • CEEP
  • CREN Franche-Comté
  • Tour du Valat
  • CBN Massif-Central
  • CBN Franche-Comté
  • CBNM Porquerolles
  • CBN Franche-Comté - Observatoire Régional des invertébrés
  • LPO Franche-Comté
  • EDYTEM
  • CEN LR

 

Description détaillée

Après une phase de test de l'outil sur un panel de 200 sites, 13 indicateurs opérationnels ont été retenus pour effectuer des suivis de l’état des zones humides et des pressions exercées sur ces milieux (cf. tableau ci-dessous).

 

La boîte à outils s'articule autour de :

  • fiches indicateurs : répondent à la question « qu’est-ce-que je mesure avec cet indicateur ? », Et présentent les fondements scientifiques (quel lien entre l’indicateur et le processus ?), le domaine d’application (quels types de ZH, et la bibliographie correspondante ;
  • fiches protocoles : répondent à la question : « comment je mesure cet indicateur ? » et présentent la méthode de mise en place, le matériel et les compétences nécessaires au moyen d'un exemple.
  • fiches analyse et interprétation : répondent à la question : « comment je calcule la valeur de cet indicateur et j'interprète les résultats? » et présentent la méthode de calcul de l'indicateur sur la base des données brutes recueillies dans le cadre du protocole correspondant ainsi que les clés d'interprétation de l'évolution de la valeur de l'indicateur.

Intérêts

Elle permet ainsi aux acteurs de la préservation des zones humides de :

  • générer des données fiables sur l’évolution de l’état et des pressions des zones humides dont ils ont la responsabilité ;
  • participer à un réseau de suivis d’indicateurs communs à différentes échelles (bassin versant, département, région, bassin Rhône-Méditerranée) ;
  • vérifier les résultats des travaux de gestion / restauration réalisés sur des zones humides (en adaptant les protocoles d’échantillonnage en conséquence).

Facteurs de réussite

  • Recherche de convergence et de coopération entre les différents types de structures et d'acteurs (structures gestionnaires de milieux naturels, structures de connaissance et d’expertise, structures ou associations non spécialistes de la gestion des zones humides, structures de recherche)
  • Mutualisation des données ;
  • Programme itératif (a permis de s'assurer de la robustesse, répétabilité, interprétabilité des protocoles utilisés, mais aussi de leur opérationnalité) ;
  • Diversité d’approches méthodologiques.

 

Evaluation et suivi

/

Coûts et financements

 

PROJET COÛT FINANCEURS HAUTEUR DU FINANCEMENT
Rhoméo  
  • Etat,
  • Europe,
  • Régions,
  • Agence de l'eau
 

 


Bilan 

POINTS FORTS LIMITES

✔ Outil pragmatique et opérationnel (indicateurs, protocoles et interprétations ont tous été testés et validés sur le terrain par les partenaires sur les 200 sites tests)

✔ Outil utilisable par un panel de structures et usagers (SIG, chimie, biologie...)

✔ Bonne transposabilité des indicateurs à d'autres bassins versants (et récupération possible de l'architecture de la base de donnée)

✔ Autorise une analyse de l’évolution des zones humides à différentes échelles (réseau de sites, bassin versant, département, région, bassin Rhône-Méditerranée)

x Échantillonnage et enveloppe de référence perfectibles

x Pas de module de saisie en ligne

x Choix de certains acteurs tardif à utiliser cette BDD

x Respect du SINP et de la Directive européenne Inspire1 (visant à établir une infrastructure d’information géographique dans la communauté européenne pour favoriser la protection de l'environnement).

 

Perspectives

Cette démarche positive et fructueuse qui a permis la mise en réseau d'acteurs de la conversation de la biodiversité pour travailler de concert afin de répondre à la nécessité d'outils d'évaluation sur la thématique des Zones Humides, a suscité de nouvelles initiatives telles que SeinO, l'Observatoire d'évolution de l'état des Zones Humides du Bassin Seine-Normandie (préfiguration du dispositif par les CEN Bourgogne et Haute-normandie, en collaboration avec les Conservatoires botaniques, d'autres CEN et l'Agence de l'eau Seine-Normandie). Il serait intéressant que ce genre d'initiatives se développent également pour d'autres types de milieux (forestiers, milieux ouverts2 etc.).

Enfin, cette mise en réseau des résultats et données de façon standardisée permettra également d'importantes avancées à plus ou moins long terme sur l'évaluation de l'efficacité des mesures de gestion ou de restauration proposées.

                                                                                                             

1 2007/2/CE du 14 mars 2007 - Infrastructure for spatial Information in Europe
2 A noter le programme LIFE+ MIL'OUV qui sera certainement porteur de belles initiatives.

 

 

Table des matières